Lu – Ven: 8h00 – 12h30 et de 13h00 – 17h00 0800 10 888

Une otorrée se caractérise par une oreille qui coule. On peut traiter une otorrée de différentes façons, mais est-ce que l’on peut aussi éviter ce problème ennuyeux ? Pour en savoir plus, il faudra d’abord connaitre les causes d’une oreille qui coule.

Qu'est-ce qu'une otorrée exactement ?

Les otorrées surviennent généralement chez les enfants, mais les adultes peuvent également en souffrir. Lorsque vous souffrez d’une otorrée, une substance liquide coule vers l’extérieur de votre oreille. Mais cela est accompagné d’autres symptômes. Il est possible que vous entendiez temporairement moins bien et que vous ayez des douleurs et/ou des démangeaisons dans l’oreille.

Les causes d’une oreille qui coule

D’où vient une otorrée ? Dans la plupart des cas, l’otorrée est causée par une infection de l'oreille moyenne. L’inflammation dans la partie médiane de l'oreille provoque une augmentation de la pression, ce qui conduit à une accumulation de liquide. Lors d'une infection de l'oreille moyenne, l’otorrée est précédée d’une douleur sévère de l'oreille.

Par ailleurs, une inflammation du conduit auditif peut également conduire à un écoulement de l'oreille. Un conduit auditif irrité peut causer une inflammation, qui peut avoir pour conséquence une oreille qui coule.

D'autres causes sont une inflammation nasale, une angine ou un traumatisme crânien. Dans ce cas dernier, il peut y avoir un claquage du tympan ou une déchirure d’une méninge.

Les traitements

Les otorrées disparaissent généralement spontanément. Cependant, si vous en souffrez durant plus de deux semaines, le médecin pourra vous prescrire des gouttes auriculaires ou éventuellement des antibiotiques. En cas d’un traumatisme crânien, il faudra surtout vous reposer.

Mieux vaut prévenir que guérir

Il est évidemment mieux d’éviter une otorrée au lieu de devoir résoudre le problème après coup. Le conseil le plus important en cas d’une otorrée est de faire attention lorsque vous nettoyez vos oreilles, surtout si vous utilisez des cotons-tiges. Si vous avez l’habitude de nettoyer vos oreilles avec des cotons-tiges, n’allez pas trop profondément pour ne pas irriter votre conduit auditif. Sachez qu’en fait, le conduit auditif se nettoie de soi-même. Retirez donc seulement le cérumen visible.

Nous avons besoin de votre autorisation explicite pour conserver des cookies. Cette méthode nous permet de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site internet. Si vous refusez les cookies, certaines fonctionnalités du site ne seront pas utilisables, comme l'identification, l'accès à du contenu personnalisé ou encore le changement de langue. Nous vous conseillons dès lors d'accepter les cookies.