Vue générale :

Signes cliniques & symptômes

La maladie de Menière entraîne une perturbation de l’équilibre des liquides de l’oreille interne. L’organe de l’équilibre et de l’organe de l’audition disposent de canaux semi-circulaires qui sont remplis de liquides. Dans le cas d'une crise de la maladie de Menière, le canal semi-circulaire de la cochlée se remplit d'un excès de liquide, ce qui cause de sérieux problèmes à l’oreille interne. Les trois symptômes classiques principaux de la maladie de Menière sont les suivants :
  • Vertige important, pouvant durer de quelques minutes à plusieurs heures
  • Surdité
  • Oreilles qui sifflent (Acouphènes)
La maladie a toutefois encore plusieurs autres effets secondaires, notamment :
  • Sensation de pression dans les oreilles
  • Nausées et vomissements
  • Sueurs
  • Mouvement d'oscillation involontaire du globe oculaire(nystagmus)
La maladie de Menière apparaît le plus souvent entre 20 et 50 ans, et n’affecte en général qu’une seule oreille. Toutefois, lorsque la maladie dure longtemps, la probabilité d’être également atteint à l’autre oreille augmente. Lorsque les vertiges durent longtemps, de nombreux patients sont pris de nausées qui peuvent aller jusqu’aux vomissements. La conscience n’est néanmoins pas altérée pendant les crises.

Les crises provoquent parfois une spirale d’angoisse chez les patients atteints de la maladie de Menière : ils craignent une nouvelle crise et se sentent stressés. Il ne faut donc pas sous-estimer les composantes psychiques de la maladie de Menière. Des journées entières, des semaines, des mois ou même des années entières peuvent se passer entre les crises. Un point positif, c’est que le nombre des accès de vertige diminue souvent au fil du temps.

Les causes

Les causes exactes ne sont pas connues, mais il existe plusieurs hypothèses. Une cause possible est par exemple une déchirure de la membrane de Reissner, une fine membrane cellulaire située à l’intérieur de la cochlée, dans l’oreille interne. Si cette membrane se déchire, un liquide (le périlymphe pauvre en potassium) se répand et augmente la pression dans la cochlée de l’oreille concernée. D'autres causes possibles sont des infections virales qui provoquent une inflammation de l’oreille interne.

Faites-vous examiner par un médecin ORL, car le vertige, les acouphènes et une perte auditive peuvent avoir d’autres origines et ne sont pas toujours provoqués par une crise de la maladie de Menière.

Le diagnostic

Si vous reconnaissez ces symptômes, n’hésitez pas à consulter d’urgence votre médecin ORL. Celui-ci procèdera à quelques tests pour pouvoir diagnostiquer la maladie de Menière et en déterminer les causes possibles. Le médecin effectue par exemple une otoscopie et fait un test auditif aux deux oreilles pour voir si la capacité auditive du côté atteint est différente de celle de l’oreille saine. Comme le vertige fait partie des symptômes typiques, le médecin ORL examine et teste l’organe de l’équilibre et les yeux du patient.

Pour savoir si la crise de maladie de Menière a éventuellement pour origine d'autres maladies, il discute également du passé médical du patient.

Surdité dans le cas de la maladie de Menière

La surdité est l’un des principaux symptômes de la maladie de Menière. Dans la plupart des cas, il s’agit d’un problème auditif unilatéral. Au début, bien souvent la surdité n’apparaît que durant la crise, et disparaît après. Après une maladie plus longue, une perturbation importante et durable de la perception auditive peut néanmoins s’installer. La surdité typique de la maladie de Menière concerne surtout les sons graves, si bien qu'il devient de plus en plus difficile de bien entendre. Si vous avez vous-même l’impression de souffrir d'une perte auditive, n’hésitez pas à consulter un médecin ORL.

Le traitement

Dans l’état actuel des connaissances, la maladie de Menière est incurable. On n’a pas encore pu déterminer exactement ce qui provoque cette maladie. Les symptômes peuvent toutefois être combattus par voie médicamenteuse et/ou par une opération.

Médicaments
Pour traiter le vertige, on prescrit certains médicaments, appelés « antivertigineux » (anti [gr.] = contre, vertigo [lat.] = vertige). De cette façon on peut neutraliser l’organe de l’équilibre, ce qui fait disparaître les vertiges. La capacité auditive du patient peut toutefois diminuer avec ce traitement. Comme le vertige provoque aussi très souvent de fortes nausées, les patients atteints de la maladie de Menière reçoivent souvent des médicaments contre la nausée.

Opération
Il existe également des traitements par voie opératoire. Dans certains cas, on sectionne le nerf de l’organe de l’équilibre (neurectomie), ce qui fait disparaître totalement le vertige. Une autre méthode est la décompression du sac endolymphatique, une ouverture minuscule dans une partie de l’oreille interne qui permet de soulager la pression.

Appareils auditifs
La perte auditive chez les personnes atteintes de la maladie de Ménière n'est pas constante. Un appareil auditif peut aider en ce qui concerne la perte auditive ou les bourdonnements d’oreilles, mais le changement entre les différents problèmes auditifs fait que la recherche de l’appareil auditif qui convient est parfois difficile. Une bonne collaboration avec l’audicien aide à trouver une prothèse auditive adaptée à votre perte d'audition et de régler votre appareil de façon optimale. 

Comment les personnes atteintes peuvent-elles réagir face à la maladie ?

Étant donné que les causes de la maladie de Menière ne sont pas encore entièrement connues, il n’existe malheureusement pas de mesures uniques de prévention ou de thérapie. Il faut apprendre à gérer la maladie. De nombreux patients atteints de la maladie de Menière sont d'avis que
  • l’entraînement de l’équilibre
  • le mouvement
  • et la relaxation
les aident à gérer la maladie, même s'il n’existe pas de preuve scientifique.
Dans tous les cas, adapter un mode de vie sain dès que la maladie a été diagnostiquée ne peut pas faire du tort. On recommande par exemple :
  • de renoncer à la nicotine
  • d’adopter une alimentation pauvre en sel et riche en potassium
  • d’éviter le stress
Si vous avez vous-même constaté des symptômes tels que des vertiges ou des pertes auditives, nous vous conseillons de vous adresser à votre médecin ORL.