Les conséquences d’un rhume pour l’audition

Si un rhume mène à une perte auditive, celle-ci ne sera dans la majorité des cas que temporaire. Un rhume peut entrainer une perte auditive de différentes façons, par exemple par une inflammation de l'oreille interne ou moyenne.

Une inflammation dans l’oreille moyenne

Un rhume sévère peut causer une inflammation dans l'oreille moyenne. Cela va de pair avec un gonflement autour du tube d'Eustaches, ce qui fait qu'il fonctionnera moins bien. La pression dans l'oreille moyenne diminue et si cette dépression persiste, l'oreille se remplira de liquide. Cela peut entrainer une perte auditive et des bourdonnements d'oreilles. Dans la plupart des cas, la perte d'audition ou les bourdonnements d’oreilles disparaissent lorsque la dépression diminue, mais dans un seul cas, les problèmes d'audition seront malheureusement permanents.

Une inflammation dans l’oreille interne

Un rhume peut également provoquer une inflammation dans l'oreille interne, ce qui entraine un gonflement autour des nerfs. La perte auditive résultant de ce gonflement peut être permanente si elle n'est pas traitée correctement. La perte auditive due aux lésions au nerf auditif est une perte auditive neurosensorielle. Les signaux sonores ne sont plus transportés correctement de l'oreille interne au cerveau.

Ma perte auditive est-elle permanente ou temporaire ?

Une perte auditive par un rhume est presque toujours temporaire. Mais est-ce que, quelques jours après votre rhume, votre perte auditive ou mal aux oreilles persistent ? Alors, nous vous conseillons de visiter un médecin qui pourra contrôler votre audition.